Czech Center, Brussels, Belgium, 2014

BIO - PUPPETS

10/02 - 10/03/2014

Czech Center Brussels: 150 Av. Adolphe Buyl – 1050 Brussels

Opening: 10/02/2014 at 7,30 PM

Photo: Liselotte Swalens, Matěj Karásek, Jarmila Polášková

 

 

Chers amis, chers visiteurs,

 

Je suis ravie de vous inviter à partager la deuxième exposition de Dušan en Belgique. Après avoir présenté son travail à New York en Novembre 2013, Dusan réinscrit son lien d’amitié et de vie avec les deux pays qui lui sont les plus chers et qui le constituent, la Belgique et la Tchéquie, « ces deux maisons ».
Cette exposition, à laquelle j’ai le plaisir de vous convier aujourd’hui, se compose de deux parties. La première, que, pour certains, vous connaissez déjà et qui s’appelle BIO expose des photos de l’année 2012 prises dans les jardins botaniques des grandes capitales européennes. Toutes ces photos ont été publiées dans un livre paru en 2013 sous le même nom de BIO, deuxième volume d’un cycle de 5 livres de macrophotographies auquel Dušan Swalens s’attelle.
La deuxième est née de la rencontre de Dušan et de Dimitri Jageneau, directeur de Théâtre Royal du Peruchet et conservateur du Musée International de la Marionnette à Bruxelles. Le résultat de ce rencontre est le livre « Collections Peruchet » qui met en lumière des marionnettes uniques au monde. Cette rencontre scelle une collaboration et une amitié entre deux artistes et deux arts, un dialogue entre l’image et le jeu. Cette deuxième exposition réunit ainsi ces deux livres parus en 2013 et s’articulent comme un dialogue et une recherche de regard. Le regard du marionnettiste dialogue avec le regard du photographe. Le regard du photographe dialogue avec le regard du marionnettiste. Mais plus qu’un dialogue entre deux regards et deux artistes, ce dialogue de regards vous est proposé pour découvrir ces compositions entre nature et théâtre. Le théâtre de la nature dialogue avec la nature du théâtre.

 

Les photos ne rendent pas compte des objets, des personnes ou des animaux. Elles captent la lumière et la reflètent. Elles nous proposent des "miracles". La taxonomie des espèces et des genres est déroutée de ses apparences d’espèces et de genres, qui pourraient être stockées dans un herbier. Au lieu de voir une image de plante, vous pouvez découvrir plutôt un cœur qui bat, ou une colombe déployant ses ailes ou encore une étoile de Bethléem.... L‘empirisme naturel appelle un imaginaire dans le regard.   
Ces deux parties s‘inscrivent dans une synergie étonnante et surprenante. Nous vous invitons à la découvrir.  

 

Pour terminer cette présentation, je souhaite à Dušan Swalens de trouver assez de force, de diligence et de patience pour réaliser un projet que nous avons élaboré ensemble il y a trois ans. Je suis impatiente pour le futur de son œuvre, comme je serai heureuse de l‘accompagner. Je ne peux qu’encourager Dušan dans sa démarche créatrice. Je vous remercie de votre écoute et de votre présence ce soir. Allons découvrir ces émerveillements de la nature et du théâtre.   

 

Kateřina Pešatová
10 février 2014, Bruxelles

 

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedInSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to DeliciousSubmit to Digg